veilleuse fille fée clochette personnalisée
  • veilleuse fille fée clochette personnalisée

Veilleuse 3D "Fée Clochette" bébè fille

49,17 €
5 1
,
5/ 5
TTC 5 à 10 jours

Veilleuse led 3D fée clochette à télècomande, permettant de changer de coloris selon vos envies.

Personnalisation

N'oubliez pas de sauvegarder votre personnalisation pour pouvoir l'ajouter au panier
  • 250 caractères max
  • 250 caractères max
  • 250 caractères max
  • 250 caractères max
Quantité
En Stock

 

Paiements sécurisés

 

Livraison rapide

 

Politique de retours

Hauteur: 22 Centimètres; Largeur: 20 Centimètres

Veilleuse 3D sur socle en bois bébé fille fée clochette - au cœur des arts

Lampe en plexiglas, à led changeant de couleurs grâce à sa télécommande.
Création unique.
Bébé réalisé en pâte polymère (Fimo)
Tenues des bébés et bébés sont faits à la main et peuvent être adaptés à votre goût (coloris sur demande).
Une personnalisation de la lampe peut-être faite, (ex. nom du bébé, la date de naissance...)

Veilleuse 3D en plexiglas 16 couleurs différentes.

Dimensions de la veilleuse : 22 cm (hauteur) x 20 cm (diamètre)
Alimentation : 3 Piles LR6 1,5 Volt incluses ou sur secteur avec câble USB
Plusieurs réglages possibles couleurs.
Pour toute commande spéciale un délai de 8 à 10 jours sera à prévoir pour la réalisation.
Plateau en médium peint à la main
Poids : 650 grammes
Diamètre du plateau en bois : 20 centimètres sur 1 centimètre de hauteur

Tous les articles sont faits à la main à la commande. Bien que l'image soit une bonne indication de l'objet que vous recevrez, les décorations individuelles peuvent varier car chaque objet est unique. Si vous préférez recevoir quelque chose d’identique, veuillez me le faire savoir.

28

Fiche technique

Type de Veilleuse
Veilleuses 3D
Couleur
Peau Claire
Themes
Licornes et Fées

Commentaires

Pas de commentaire de client pour le moment

Votre commentaire

Veilleuse 3D "Fée Clochette" bébè fille

Veilleuse led 3D fée clochette à télècomande, permettant de changer de coloris selon vos envies.

Votre commentaire